Comment rendre les contes plus agréables pour les enfants.

Des moyens infaillibles pour rendre les contes plus agréables pour les enfants.

De nos jours, au milieu de la myriade d’applications et de jeux numériques, l’importance de la narration est conservée par la vertu d’éminents conteurs, d’accessoires et d’accessoires intéressants. D’une manière ou d’une autre, nous ne pouvons pas nier les innombrables avantages de la narration, en particulier dans les années de la petite enfance. Elle a le pouvoir de calmer l’esprit de nos petits et de façonner leur personnalité globale.

Voici quelques moyens de rendre la narration encore plus amusante pour les enfants :

1. Nous avons besoin de “bonnes” histoires

Avant tout, nous devons exposer nos enfants à un large éventail d’histoires, au lieu de nous en tenir à un seul genre. Les bonnes histoires ne manquent pas, il est donc temps de creuser la mine d’or pour trouver celles qui intéresseront votre enfant. Pour trouver les bonnes histoires, vous pouvez voir https://www.enfant.com/votre-enfant-3-11/activites-loisirs-jeux/5-histoires-avant-dormir-3414

2. Modulation de la voix

Les enfants sont naturellement sensibles aux émotions. Par conséquent, lorsque vous racontez une histoire, ajoutez-y un peu de drame. Une modulation appropriée de la voix (c’est-à-dire augmenter, baisser ou faire une pause pendant une seconde ou même grincer votre voix et faire des bruits amusants) pendant la narration d’une histoire engage automatiquement les jeunes auditeurs et leur donne envie d’écouter attentivement.

3. Faites une bonne introduction

Au lieu de commencer directement l’histoire, essayez de planter le décor dans l’esprit des enfants. Discutez des incidents pertinents qui se produiront dans l’histoire, ou parlez d’un objet que l’on trouvera dans l’histoire. Par exemple : Si vous racontez l’histoire de Boucle d’or, vous pouvez parler à vos enfants de “porridge”, d'”ours” ou peut-être de “cheveux bouclés et dorés”. Vous pouvez également montrer aux enfants une image de l’histoire et leur demander de deviner de quoi il s’agit.

4. Le contact visuel

Très important. Essayez de lire un livre d’un ton plat. Lorsque vous levez les yeux, les enfants sont déjà occupés à autre chose. Pour vous assurer que cela ne se produise pas et que les enfants restent collés à l’histoire, établissez un contact visuel fréquent avec les auditeurs.

5. Laissez-les choisir leur propre histoire

Allez acheter des livres avec vos enfants ! Laissez-les choisir leur propre histoire. Plus tard, racontez-la à un moment opportun. Peut-être avant l’heure du coucher, du repas ou du cercle. Lorsque l’enfant sait qu’il va entendre une histoire qu’il a choisie, il est naturellement plus intéressé que jamais à l’écouter !

6. Interactive

Rendez votre séance de narration interactive. Vous serez surpris du genre de questions qu’ils posent ou des explications qu’ils trouvent. De temps en temps, vous pouvez également poser une ou deux questions pour susciter l’intérêt des auditeurs.

7. Accessoires, accessoires, accessoires !

Les accessoires tels que les marionnettes, les travaux d’art et d’artisanat, etc. améliorent l’expérience de l’enfant dans l’histoire. En fait, lorsqu’ils sont en place, les petits s’intéressent davantage à la narration des histoires qu’ils entendent. Vous pouvez essayer une conte audio pour avoir l’attention des enfants

Lorsque les enfants apprécient vraiment une histoire, ils ont toujours envie de l’exprimer à leur manière. Cela les préparera davantage à exprimer leurs pensées et à éradiquer la peur de parler en public, le cas échéant.

Voir aussi

4 façons d’encourager les enfants à être gentils avec leurs frères et sœurs plus jeunes

Reconnaître la maladie de la chaleur et la déshydratation chez les enfants

Mes enfants semblent tellement stressés – Que puis-je faire pour créer un foyer plus calme ?